RECHERCHE EUROPEENNE DU BSRIA SUR LE BÂTIMENT INTELLIGENT

L’étude BRSIA est l’une des premières à analyser en profondeur toutes les connaissances disponibles sur les technologies de maisons intelligentes et de produire des données fiables sur le marché.

Cette étude donne un aperçu global du marché Européen.

Le bus KNX le Standard mondial pour le contrôle des bâtiments résidentiels et tertiaires démontre une fois de plus son rôle majeur sur le marché Européen du bâtiment intelligent.
Avec 74% des réalisations dans l’habitat intelligent Européen en 2012. Le protocole ouvert KNX ne cesse de progresser et cela même dans les pays de l’Est ou du Nord de l’Europe.

Etude_BSRIA

CS Domotic dans la presse spécialisée

Cette villa contemporaine située dans le canton de Fribourg en Suisse, à bénéficier de notre savoir faire afin d’intégrer les dernières technologies en matière de domotique.

Cette réalisation haut standing est entièrement gérée par le bus KNX et intègre une commande complet de toute la maison et de la partie sonorisation. Un serveur domotique est implantée au coeur de l’installation afin de maximiser l’expérience et de pouvoir à tout moment contrôler tous les éléments, être avertis en cas de feu, d’intrusions, et ceci depuis n’import quel endroits que ce soit au bureau, en vacances ou chez soi.

Découvrez cette article dans notre espace presse  ou lisez le directement

Domotique 2.0 faisons-nous les mêmes erreurs

La domotique 2.0

La nouvelle génération de domotique, est reliée à l’internet, avec des interfaces sur écran tactile, des possibilités de mise en réseau sur IP. Cette domotique que je me permet d’appeler 2.0 entre de plus en plus dans l’esprit des gens. Les nouvelles technologies portent la domotique vers des horizons nouveaux qui commence a être exploité, citons en exemple, les smartphones, tablettes…

Tout un chacun dans un avenir proche (2  ans à 5 ans) pourra contrôler sa maison et optimiser  ses dépenses énergétiques, cela deviendra naturel comme actuellement il est naturel et encré dans les mœurs d’isoler son bâtiment.

Nous sommes dans une période ou certains protocoles domotique sont normalisés, représenté par plusieurs fabricants et pas des moindres, tout ceci au prix de gros efforts de communication et de normalisation. La communication avec l’entier des autres éléments de l’installation ce fait de manière simple, structurée et normalisée, ce sont ces fondements qu’il ne faut surtout pas oublier dans la futur domotique 2.0, pour conserver une pérennité de son installation, ainsi que la valeur d’une installation technique moderne.

Le danger

Attention à ne pas faire les même erreurs que par le passer qui a donné une image de la domotique, trop compliquée coûteuse et parfois inadaptée au besoins réels.

Malheureusement le danger guette car, certains grand constructeurs, ou des fournisseurs d’accès internet ont senti que la domotique était entrain de prendre un sacré envole et saute dans le train déjà en marche, pour pouvoir avoir leur part du gâteau.

Avec certaines solutions présentées récemment par de grands constructeurs vous voulez allumer une lampe avec votre smartphone, pas de problème, vous voulez allumer 3 lampes pour une ambiance lumineuse toujours pas de problèmes des solutions existes avec des lampes à technologie sans fil, ou wifi et une application smartphone dédiée.

Réjouissons-nous de tout cela !

Réjouissant ? Pas forcément, car nous assistons actuellement à une déferlante de produits propriétaire, interfaçable uniquement avec une box du même propriétaire ou avec une application sur smartphone dédiée et figé sur ses produits et ses choix en prônant le tout IP.

Attention à bien choisir votre fabricant car si vous désirez faire par exemple une extinction général il faudra des lampes du même fabricants, le remplacement des lampes devenant tributaire du fabricant et qui sait si dans 1 an,  5 ans ou 10 ans trouverez vous les même lampes ou est-ce que le fabricant existera encore ?

Le piège se referme, vous êtes bridé par un fabricant et bien évidemment prendre un fabricant B en lieu et place du A veut dire ne plus pouvoir contrôler l’éclairage complètement ou depuis la même application de votre smartphone, vous devrez avoir l’application du fabricant B, bonjour les dégâts pour juste allumer quelques lumières.

Les solutions existent et doivent évoluer

La domotique ne doit justement pas être propriétaire, l’association KNX et l’association EnOcean l’ont bien compris, en mettant à disposition une technologie normalisée et ouverte. Ainsi chaque constructeur peut crée sont propre produit interfaçable avec d’autre produits de divers constructeurs et cela de façon transparente pour l’utilisateur final.

De plus ce genre de technologie se laisse facilement interfacer avec le monde de l’informatique et de ce fait devient intégré à part entière à votre habitat. Tout en pouvant gérer bien plus de choses qu’une simple éclairage ou quelques scénarios, mais l’entier de la technique du bâtiment, à commencer par votre chauffage et la gestion des coûts énergétiques.

Des produits innovants arrivent et la domotique doit évolué et communiqué vers le monde de l’IP, mais il faut absolument que les fabricants participent aux alliances déjà en place, ainsi les efforts consentis jusqu’à présent seront récompensés et mis à profit de bien meilleures manières.

Nous voyons ce qui ce passe actuellement avec la TV, il devient très difficile de regarder des chaînes de télévision numérique sans devoir payer alors qu’avec l’analogique cela ne posait pas de soucis.

Evitons de tomber dans ce piège avec la domotique, mais gardons à l’esprit ce qui a été fait et rendons cela plus conviviale et fun avec les nouvelle technologies à notre disposition.

 

 

Lifedomus : les nouveautés de la rentrée

L’équipe de Lifedomus n’a pas chômer durant, la période estivale et nous proposes pour le rentrée et les mois à venir quelques nouveautés qui ne me laisse pas indifférent. Voici donc une liste des nouveautés annoncées sur leur blog et que je reprend ici.

Module Universel Bi-Directionnel: (IP, RS-232) Le bidirectionnel est enfin là et permet donc d’avoir les retours d’états de vos appareils dans l’interface Lifedomus.

Ce module vous permettra de créer tous types d’interfaces selon vos gouts. Par exemple une interface dédiée à la Squeezebox entièrement réalisée à partir des widgets Lifedomus.

Module SONOS: Et oui vous pouvez piloter votre multiroom sonos directement dans Lifedomus, une fois de plus l’avantage est d’avoir un tout intégré, sans devoir passer pas plusieurs applications sur votre tablette.

Module Historique: Ce module permet de faire un historique de vos consommations ou d’utilisations des appareils de votre solution domotique. Très intérressant on l’attendais depuis Lifedomus l’a fait.

Module Logique: Encore un incontournable de tout bon serveur domotique, pouvoir faire des fonctions logique plus complexe ce qui permet bien souvent de ce passer de certains éléments domotique, et bien évidemment d’aller plus loin dans l’automatisation et l’intelligence de l’habitat. Disponibilité courant du mois d’octobre.

Protocole Modbus: Un nouveau protocole et non des moindres, étant donner que ce protocole est très utilisé dans le comptage d’eau, gaz, énergie et le contrôle d’éléments de gestion technique des bâtiments, comme chauffage, climatiseurs etc…

Bien d’autre nouveautés sont encore prévues, comme Design Studio pour Ipad (retrouvez votre design sur l’Ipad comme sur votre PC), une nouvelle version de l’applications Ipad, Iphone, Android, 11 nouveaux équipements, une gestions des droits utilisateurs améliorées.

Preuve en est que Lifedomus bouge et ne reste pas sur ces acquis.

Pour votre information une box Lifedomus paramétrée sur une installation KNX  sera disponible entre octobre et novembre pour une présentation et démo dans nos locaux.

Source: http://blog.lifedomus.fr/2012/08/presentation-des-nouvelles-fonctionnalites-lifedomus/

CS Domotic et Efficience 21

Efficience21 est le premier magazine romand consacré essentiellement à l’efficience énergétique. Rédigé en étroite collaboration avec des spécialistes du domaine et basé sur des actions concrètes, cette publication est destinée en premier lieu aux actuels et futurs propriétaires désirant un habitat efficient, ainsi qu’à toute personne sensible à cette thématique.

Nous avons été sollicité par ce magazine pour apporter notre point de vue et démontrer ce qui est possible de faire avec l’association de la domotique aux stores électrique à lamelle et les économies d’énergie réalisable.

Il est également aborder le sujet de la protection solaire et des stores toiles par station météo.

Nous sommes fier de pouvoir contribuer à donner une image de la domotique autre que celle du simple luxe, mais plutôt de l’efficience.

Stratégie énergétique 2050 – impact de la domotique

Explications

Vous n’êtes pas sans savoir que le conseil fédéral à définit un premier paquets de mesure pour la stratégie énergétique de 2050 et il en ressort que :

Les modélisations du Département de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) confirment que la sortie progressive du nucléaire est réalisable et que ses conséquences économiques seront limitées. Le Conseil fédéral a pris connaissance aujourd’hui des bases correspondantes et en a approuvé l’orientation générale. Le paquet énergétique sera maintenant intégré à un projet de loi et mis en consultation à la fin de l’été 2012.

Cette stratégie à été pensée en 3 étape par le conseil fédéral, avec des dates limites fixées en 2020 – 2035 et 2050

La consommation de la Suisse

253 TWh en 2010 répartis entre les ménages (29,8%), l’industrie et les services 35,1 %, les transports 33,7%, ce qui représente une dépense de 30.53 milliards de francs.

Cette consommation est due en grande partie par le secteur du bâtiment qui englouti 46% de l’énergie Suisse et plus particulièrement les 1,36 million d’ immeubles d’habitation.

Fort de ce constat le conseil fédéral c’est fixé des objectifs:

  • D’ici 2050, la consommation totale d’énergie (électricité incluse) doit diminuer de 34,9 TWh par rapport à la tendance actuel
  • Le premier paquet de mesures de la stratégie énergétique 2050 dont nous parlons ici permet de réduire la consommation totale d’énergie de 23,4 TWh d’ici 2050 (67% de l’objectif)
  • L’objectif de réduction à l’horizon 2050 concernant l’électricité est de 13,8 TWh. Le paquet de mesures permet de réaliser d’ici 2050 des économies de 9,5 TWh (69% de l’objectif).

Quels moyens ?

Plusieurs pistes sont à suivre pour y arriver, mais nous allons parler des celle qui nous intéresse pour le secteur du bâtiments.

  • Augmentation du taux de rénovation actuellement de 0,9% (anciens bâtiments)
  • Renforcement des prescriptions pour les nouvelles constructions + transformations
  • Application renforcée de la norme SIA 380/4 (L’énergie électrique dans le bâtiment)
  • Introduction d’une inspection de l’énergie pour la technique du bâtiment
  • Obligation d’optimisation de l’exploitation des bâtiments
  • CECB-Plus obligatoire (Certificat énergétique cantonal des bâtiments) pour les aides à l’encouragement émanant du programme bâtiments ainsi qu’en cas de transferts de propriété de bâtiments
  • bonus sur l’indice d’utilisation du sol lorsque les standards énergétiques minimaux sont atteints
  • incitations pour le remplacement des installations de chauffage à combustibles fossiles
  • contributions du programme Bâtiments également pour les bâtiments de remplacement énergétiquement efficaces et pas limitées exclusivement aux assainissements
  • programme de promotion du remplacement des chauffages et des chauffe-eau électriques
  • augmentation des contributions globales de la Confédération pour les programmes d’encouragement cantonaux
  • promotion du passage aux énergies renouvelables dans le domaine des assainissements
  • promotion des réseaux de chaleur à distance et des raccordements

Et la domotique dans tout ça ?

Bien isoler une habitation, bien choisir son chauffage, utiliser les énergies renouvelable, tout cela est bien évidemment le principe fondamentale pour y arriver, mais nous oublions une composante de l’équation qui jusqu’à présent à bien souvent été oubliée ou négligée et qui est une source de dépense énergétique, de quoi ou plutôt de qui s’agit-il… ?

Nous les utilisateurs de nos habitations, nous consommons pour nous chauffer, cuisiner, vivre dans notre habiation et tout cela sans trop y prêter attention pour la plus part d’entre nous. Nous sommes donc un point essentiel dans cette équation, et donc une source de consommation.

Le but est évident il faut arriver à réduire notre consommation en ayant l’impact minimum sur notre confort, et cela devient possible avec la technologie actuelle concentrée dans la domotique et la mise en relation de tous les éléments de votre habitation.

Le concept habitat intelligent prend tout son sens, et l’intelligence du bâtiment ce met au services de l’économie d’énergie en alliant le confort d’utilisation.

Le renforcement des prescriptions de construction, va faire tendre automatiquement la construction vers des technologies comme la domotique qui sont à même de résoudre de nombreux problèmes face à ces nouvelles exigences (lois) de performances.

Si vous avez bien lu jusqu’ici vous aurez très certainement compris qu’une gestion pointue de l’énergie et de la technique du bâtiment devient nécessaire, pour atteindre les objectifs fixé par le conseil fédéral et pourquoi pas faire encore mieux, il faut être ambitieux pour notre planète, nos enfants et petits-enfants.

Vous comprenez mieux maintenant tout l’enjeu de cette stratégie énergétique 2050 et les solutions que peut apporter la domotique tel que CS Domotic l’envisage et l’applique actuellement.

Sources: Office fédéral de l’énergie OFEN

 

 

Télécommande universelle et domotique

Je vous parlais dans un billet précédent de la sortie de Lifedomus  qui révolutionne la supervision et l’interfaçage de la domotique.

En ce début d’année 2012 l’équipe de développement de lifedomus, poussent sont développement plus loin et intègre un concept de télécommande universelle dans son système de supervision domotique.

Le logiciel permet à présent d’ajouter plusieurs télécommandes universelle et de les intégrer directement dans l’affichage des pièces de votre maison.

Là ou cela devient très intéressant, c’est l’intégration sur iPad avec la possibilité d’avoir la télécommande en plein écran, ainsi vous obtenez un contrôle domotique total et en prime une télécommande universelle depuis une seule interface sur votre  iPad.

En espérant voir la même chose sur une tablette Android très bientôt.

Mais ce n’est pas tout voici ci-dessous quelques nouveautés intéressantes prévues dans cette nouvelle mouture qui sera présentée au salon ISE 2012:

  • Les connecteurs universels IP, RS-232 et infrarouge
  • Editeur de télécommandes universelles intégré au Design Studio
  • Fonctions de vidéophonie embarquées avec intégration de la Mobotix T24
  • Importation innovante de vos fichiers ETS avec une aide intelligente intégrée dans Lifedomus
  • Après la lecture native des flux audio/vidéo (MP3, Dvix, etc…), regardez la TV sur l’ensemble de vos restitutifs Lifedomus  grâce à la gestion du double tuner TNTHD HDHomerun

    Télécommande universelle dans une page de visualisation

     

    Télécommande universelle plein écran sur iPad

    Intégration de la télécommand universelle dans une pièce sur iPad

La chaleur optimal grâce à la domotique selon MOPEC 2008

Le  Modèle de Prescriptions Energétique des Cantons éditions 2008 (MOPEC 2008) a été crée afin d’uniformiser les prescriptions de constructions et de gestion technique du bâtiments pour améliorer la consommation énergétique des bâtiments pour tous les cantons.

A l’heure actuelle le MOPEC 2008 module de base est en vigueur pour l’ensemble des cantons Suisse.

Le but final étant que les constructions actuels ne consomment pas plus de 48kWh/m2 de la surface énergétique de référence (SRE).

Pour cela bien évidemment l’accent est mis sur l’isolation, mais également sur les installations techniques (Chauffage, ECS), il y a donc des prescriptions très claire en terme de gestion technique du bâtiment.

Un des points qui nous intéresse dans cet article est l’ordonnance sur la distribution et émission de chaleur (section C article 1.15 du MOPEC 2008).

6 Les locaux chauffés doivent être équipés de dispositifs permettant de fixer pour
chacun d’eux la température ambiante indépendamment et de régler cette
dernière automatiquement. Sont dispensés de ces exigences les locaux bénéficiant
prioritairement d’un chauffage par le sol avec une température de départ de 30 °C
maximum.

Il devient donc indispensable de prévoir un thermostat par pièce sur lequel il est possible de fixer une consigne et cette consigne doit être régulée de manière automatique.

Cela peut donc facilement être géré par un système domotique.  On peut même aller plus loin en distribuant la quantité de chaleur voulue au bon moment selon l’occupation de la pièce ou selon des horaires, couplé à une régulation très précise,  les gains énergétiques deviennent intéressants.

Bien sûr le système domotique ne s’arrêtera pas simplement à la régulation du chauffage, il pourra en plus s’occupper du reste de vos installations technique et électriques, pour faciliter le quotidien et apporter un confort journalier accru.

Une installation domotique intelligente devient de  plus en plus nécessaire dans nos habitats et est un moyen simple et efficace de suivre les normes de constructions,  qui tendent a être plus drastique années après années.

La régulation de chauffage doit faire partie de la base domotique d’une maison et cela nous y tenons. Simplement pour la bonne santé de votre porte monnaie, à moyen et long terme, et pour votre confort quotidien.

Tout ceci s’inscrit également dans la norme SIA 386.110 qui fera l’objet très certainement d’un autre article sur notre site.

Lifedomus nouveau superviseur domotique

Découvrez la domotique universelle grâce à Lifedomus.

Lifedomus se propose d’être le premier système d’exploitation de la maison en
centralisant toutes les exigences, les fonctions, les envies. Lifedomus se présente sous la
forme d’une Box qui va pouvoir communiquer avec tous les appareils de son environnement,
quels que soient leurs marques et leurs langages de communication.

Ce nouvel acteur sur la marché à pour vocation de supporté le multi protocoles. C’est-à-dire qu’un interrupteur répondant par
exemple, au protocole EnOcean pourra contrôler un circuit d’éclairage fonctionnant dans le
protocole KNX. Différents univers peuvent ainsi cohabiter et les contraintes s’effacent alors
tout simplement.

Avec une interface de très belle facture et supportant les appareils moderne, tel que smartphone, pc et tablette, ce dernier devient un outil idéal pour commander du bout des doigts son installation domotique.

Toutes les modifications sur l’interface se font sans aucune programmation, toujours de
façon simple, conviviale et tactile.

Lifedomus est donc votre serveur domotique, capable de jouer des scénarios, intégrer des fonctions logique et plus encore.

La box est actuellement disponible en verion 1.0 et elle est prévue d’évoluer rapidement pour répondre aux nouvelles demandent et suivre un marché en plein mouvement.

Lifedomus n’est disponible que chez les revendeurs ou intégrateur. Nous pouvons dors et déjà vous faire profiter de cette box directement chez CS Domotic.

Vous pouvez acquérir cette box et le logiciel compris chez nous.

Nous sommes bien évidemment à votre service pour configurer et réaliser l’intégration de Lifedomus à votre installation.

Theben passerelle KNX-Dali

Theben enrichi sa gamme déjà très complète avec une nouvelle passerelle KNX-DALI.

Cette passerelle permet d’intégrer la technologie DALI dans le système KNX et ainsi commander les ballasts électronique DALI.

Ses principales fonctions sont:

  • Jusqu’à 16 groupes d’éclairage, avec au total 64 appareils DALI électroniques, peuvent être raccordés et adressés, par ex. ballasts électroniques (RPE), transformateurs, convertisseur à LED, etc.. La commande KNX orientée sur les groupes s’effectue exclusivement par le biais de 16 groupes d’éclairage max..
  • Il est possible de sélectionner 14 scénarios d’éclairage au moyen de télégrammes de scénarios 8 bits ou 1 bit.
  • Tous les participants DALI raccordés peuvent être commandés ou consultés en mode de fonctionnement Broadcast.
  • Les informations concernant les défauts de lampes ou de RPE sont disponibles par groupe de lampes ou par participant DALI sur le bus KNX. Il est possible de procéder à une commutation manuelle de tous les participants DALI à l’aide du bouton Test sur la passerelle DALI KNX de Theben. La tension de service et les défauts des participants DALI sont également signalées au moyen des 2 LED.
  • Le paramétrage des participants DALI est effectué au moyen de l’outil logiciel DALI (DALI Software Tool).