Notre intégration KNX à Bluefactory dans divers journaux professionnels

L’une de nos réalisation au sein de la Halle Bleu, du site Bluefactory, qui comprends des bureaux de l’école d’ingénieur de Fribourg, de l’EPFL et de nombreuses entreprises technologiques, a fait l’objet d’un article dans la revue spécialisée KNX Busnews de novembre 2016 et dans le journal About de ABB réservé à sa clientèle.

Retrouvez cet article dans notre rubrique article de presse et une brève description du projet dans nos réalisations

Expert CECB

CS Domotic ajoute une nouvelle prestation comme expert CECB® à son portefeuille.

Nous avons depuis peu un expert CECB® certifié afin de réaliser vos certificats énergétique cantonal des bâtiments et ainsi donner une valeur énergétique de votre bien immobilier sous forme d’étiquette énergétique.

CECB

Pour rappel le CECB® est obligatoire dans certains cantons notamment à Fribourg dans les cas suivants:

  • Pour tout nouveau bâtiment (dans ce cas il devra être réalisé à la fin de la construction)
  • Pour toute vente
  • Cas des PPE : un CECB® doit être réalisé pour le bâtiment lors de la première vente d’un appartement

N’hésitez pas à faire appel à notre expert pour réaliser l’étiquette énergétique de vôtre bâtiment.

CS Domotic et Efficience 21

Efficience21 est le premier magazine romand consacré essentiellement à l’efficience énergétique. Rédigé en étroite collaboration avec des spécialistes du domaine et basé sur des actions concrètes, cette publication est destinée en premier lieu aux actuels et futurs propriétaires désirant un habitat efficient, ainsi qu’à toute personne sensible à cette thématique.

Nous avons été sollicité par ce magazine pour apporter notre point de vue et démontrer ce qui est possible de faire avec l’association de la domotique aux stores électrique à lamelle et les économies d’énergie réalisable.

Il est également aborder le sujet de la protection solaire et des stores toiles par station météo.

Nous sommes fier de pouvoir contribuer à donner une image de la domotique autre que celle du simple luxe, mais plutôt de l’efficience.

Stratégie énergétique 2050 – impact de la domotique

Explications

Vous n’êtes pas sans savoir que le conseil fédéral à définit un premier paquets de mesure pour la stratégie énergétique de 2050 et il en ressort que :

Les modélisations du Département de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) confirment que la sortie progressive du nucléaire est réalisable et que ses conséquences économiques seront limitées. Le Conseil fédéral a pris connaissance aujourd’hui des bases correspondantes et en a approuvé l’orientation générale. Le paquet énergétique sera maintenant intégré à un projet de loi et mis en consultation à la fin de l’été 2012.

Cette stratégie à été pensée en 3 étape par le conseil fédéral, avec des dates limites fixées en 2020 – 2035 et 2050

La consommation de la Suisse

253 TWh en 2010 répartis entre les ménages (29,8%), l’industrie et les services 35,1 %, les transports 33,7%, ce qui représente une dépense de 30.53 milliards de francs.

Cette consommation est due en grande partie par le secteur du bâtiment qui englouti 46% de l’énergie Suisse et plus particulièrement les 1,36 million d’ immeubles d’habitation.

Fort de ce constat le conseil fédéral c’est fixé des objectifs:

  • D’ici 2050, la consommation totale d’énergie (électricité incluse) doit diminuer de 34,9 TWh par rapport à la tendance actuel
  • Le premier paquet de mesures de la stratégie énergétique 2050 dont nous parlons ici permet de réduire la consommation totale d’énergie de 23,4 TWh d’ici 2050 (67% de l’objectif)
  • L’objectif de réduction à l’horizon 2050 concernant l’électricité est de 13,8 TWh. Le paquet de mesures permet de réaliser d’ici 2050 des économies de 9,5 TWh (69% de l’objectif).

Quels moyens ?

Plusieurs pistes sont à suivre pour y arriver, mais nous allons parler des celle qui nous intéresse pour le secteur du bâtiments.

  • Augmentation du taux de rénovation actuellement de 0,9% (anciens bâtiments)
  • Renforcement des prescriptions pour les nouvelles constructions + transformations
  • Application renforcée de la norme SIA 380/4 (L’énergie électrique dans le bâtiment)
  • Introduction d’une inspection de l’énergie pour la technique du bâtiment
  • Obligation d’optimisation de l’exploitation des bâtiments
  • CECB-Plus obligatoire (Certificat énergétique cantonal des bâtiments) pour les aides à l’encouragement émanant du programme bâtiments ainsi qu’en cas de transferts de propriété de bâtiments
  • bonus sur l’indice d’utilisation du sol lorsque les standards énergétiques minimaux sont atteints
  • incitations pour le remplacement des installations de chauffage à combustibles fossiles
  • contributions du programme Bâtiments également pour les bâtiments de remplacement énergétiquement efficaces et pas limitées exclusivement aux assainissements
  • programme de promotion du remplacement des chauffages et des chauffe-eau électriques
  • augmentation des contributions globales de la Confédération pour les programmes d’encouragement cantonaux
  • promotion du passage aux énergies renouvelables dans le domaine des assainissements
  • promotion des réseaux de chaleur à distance et des raccordements

Et la domotique dans tout ça ?

Bien isoler une habitation, bien choisir son chauffage, utiliser les énergies renouvelable, tout cela est bien évidemment le principe fondamentale pour y arriver, mais nous oublions une composante de l’équation qui jusqu’à présent à bien souvent été oubliée ou négligée et qui est une source de dépense énergétique, de quoi ou plutôt de qui s’agit-il… ?

Nous les utilisateurs de nos habitations, nous consommons pour nous chauffer, cuisiner, vivre dans notre habiation et tout cela sans trop y prêter attention pour la plus part d’entre nous. Nous sommes donc un point essentiel dans cette équation, et donc une source de consommation.

Le but est évident il faut arriver à réduire notre consommation en ayant l’impact minimum sur notre confort, et cela devient possible avec la technologie actuelle concentrée dans la domotique et la mise en relation de tous les éléments de votre habitation.

Le concept habitat intelligent prend tout son sens, et l’intelligence du bâtiment ce met au services de l’économie d’énergie en alliant le confort d’utilisation.

Le renforcement des prescriptions de construction, va faire tendre automatiquement la construction vers des technologies comme la domotique qui sont à même de résoudre de nombreux problèmes face à ces nouvelles exigences (lois) de performances.

Si vous avez bien lu jusqu’ici vous aurez très certainement compris qu’une gestion pointue de l’énergie et de la technique du bâtiment devient nécessaire, pour atteindre les objectifs fixé par le conseil fédéral et pourquoi pas faire encore mieux, il faut être ambitieux pour notre planète, nos enfants et petits-enfants.

Vous comprenez mieux maintenant tout l’enjeu de cette stratégie énergétique 2050 et les solutions que peut apporter la domotique tel que CS Domotic l’envisage et l’applique actuellement.

Sources: Office fédéral de l’énergie OFEN

 

 

La chaleur optimal grâce à la domotique selon MOPEC 2008

Le  Modèle de Prescriptions Energétique des Cantons éditions 2008 (MOPEC 2008) a été crée afin d’uniformiser les prescriptions de constructions et de gestion technique du bâtiments pour améliorer la consommation énergétique des bâtiments pour tous les cantons.

A l’heure actuelle le MOPEC 2008 module de base est en vigueur pour l’ensemble des cantons Suisse.

Le but final étant que les constructions actuels ne consomment pas plus de 48kWh/m2 de la surface énergétique de référence (SRE).

Pour cela bien évidemment l’accent est mis sur l’isolation, mais également sur les installations techniques (Chauffage, ECS), il y a donc des prescriptions très claire en terme de gestion technique du bâtiment.

Un des points qui nous intéresse dans cet article est l’ordonnance sur la distribution et émission de chaleur (section C article 1.15 du MOPEC 2008).

6 Les locaux chauffés doivent être équipés de dispositifs permettant de fixer pour
chacun d’eux la température ambiante indépendamment et de régler cette
dernière automatiquement. Sont dispensés de ces exigences les locaux bénéficiant
prioritairement d’un chauffage par le sol avec une température de départ de 30 °C
maximum.

Il devient donc indispensable de prévoir un thermostat par pièce sur lequel il est possible de fixer une consigne et cette consigne doit être régulée de manière automatique.

Cela peut donc facilement être géré par un système domotique.  On peut même aller plus loin en distribuant la quantité de chaleur voulue au bon moment selon l’occupation de la pièce ou selon des horaires, couplé à une régulation très précise,  les gains énergétiques deviennent intéressants.

Bien sûr le système domotique ne s’arrêtera pas simplement à la régulation du chauffage, il pourra en plus s’occupper du reste de vos installations technique et électriques, pour faciliter le quotidien et apporter un confort journalier accru.

Une installation domotique intelligente devient de  plus en plus nécessaire dans nos habitats et est un moyen simple et efficace de suivre les normes de constructions,  qui tendent a être plus drastique années après années.

La régulation de chauffage doit faire partie de la base domotique d’une maison et cela nous y tenons. Simplement pour la bonne santé de votre porte monnaie, à moyen et long terme, et pour votre confort quotidien.

Tout ceci s’inscrit également dans la norme SIA 386.110 qui fera l’objet très certainement d’un autre article sur notre site.

Réduire sa consommation d’énergie

A l’heure ou beaucoup de personnes se posent la question comment remplacer l’énergie atomique, une partie de la réponse a été donnée par les médias et les experts. Il est primordiale de réduire la consommation d’énergie.

Si chacun y met du sien il est bien évident que l’on va pouvoir réduire notre consommation énergétique et donc supprimer des centrales nucléaires.

Oui mais voilà personne ne veut non plus sacrifié sont confort personnel et chacun s’attend à devoir faire des efforts de tous les jours pour réduire cette consommation.

L’idée est simple 30% à 60 % de l’énergie que vous consommez ne vous est pas utile ! Sacrilège me direz-vous ! Non car il est important d’obtenir l’énergie nécessaire à l’endroit et au moment voulu.

Comment faire cela ?

Grâce à le gestion de votre bâtiment. En effet en mettant en place certains éléments et en les faisant communiqué ensemble dans votre habitation, il est ainsi possible de ne consommer que l’énergie vraiment nécessaire.

– Chauffage en mode confort et éclairage en fonction de la présence de personnes dans une pièce.

– Température régulée dans chaque pièce et de façon précise avec une régulation proportionnelle.

– Extinction automatique des lumières oubliée après un certains temps.

– Déconnexion des prises électriques sur lesquelles sont branché des appareils électronique en veille.

Gestion des stores automatisée, pour gérer les apports solaire et les pertes de chaleurs.

Tout cela géré efficacement par un système domotique vous permet de réduire votre consommation, sans réellement changer votre façon de vivre,  votre habitation va délivrer l’énergie là ou il le faut et quand il le faut.